Accéder au contenu

Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Vos discussions sur la tournée
Avatar de l’utilisateur
H2ACDC.com
 
Messages: 496
Inscrit le: 05 Fév 2004, 01:27

Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar H2ACDC.com » 18 Fév 2024, 07:42

Image

Médias, presse, témoignages, photos, vidéos, setlist ....; à retrouver dans la fiche du concert (Day by Day) !

2024/05/25 - ITA, Reggio Emilia, RCF Arena

Ouverture du sujet, à vous de jouer ....

Avatar de l’utilisateur
TI TAN
Staff H2ACDC
 
Messages: 14106
Inscrit le: 14 Fév 2004, 11:24
Localisation: Valence

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar TI TAN » 25 Mai 2024, 15:38

Image Image
Image

Avatar de l’utilisateur
TI TAN
Staff H2ACDC
 
Messages: 14106
Inscrit le: 14 Fév 2004, 11:24
Localisation: Valence

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar TI TAN » 26 Mai 2024, 04:45

Costume marron / casquette verte, Un brian de mieux en mieux vocalement et 3 morceaux à la trappe ( Dog eat Dog, Hell ain't a bad place to be & Given a Dog a Bone ) :?:

Image

Day by day : 2024/05/25 - ITA, Reggio Emilia, RCF Arena
Image

Avatar de l’utilisateur
caraibes46
Staff H2ACDC
 
Messages: 2007
Inscrit le: 20 Oct 2012, 16:57
Localisation: De retour dans la matrice.

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar caraibes46 » 26 Mai 2024, 06:11

Ça commence à bien se mettre en place tout ça...
Bon Scott :
- Êtes-vous AC ou DC ?
- Ni l'un, ni l'autre : je suis l'éclair entre les deux !!
-1973-2024 Quand tu as eu le nez fin..
- Je peux avoir un thé ? A.Young
- I love "live at River plate"

Avatar de l’utilisateur
Madi
Staff H2ACDC
 
Messages: 1803
Inscrit le: 05 Oct 2008, 16:38
Localisation: Nice

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar Madi » 26 Mai 2024, 07:54

TI TAN a écrit:Costume marron / casquette verte, Un brian de mieux en mieux vocalement et 3 morceaux à la trappe ( Dog eat Dog, Hell ain't a bad place to be & Given a Dog a Bone ) :?:

Image

Day by day : 2024/05/25 - ITA, Reggio Emilia, RCF Arena


Ils vont peut-être rajouter Touch too much la prochaine fois :mrgreen:
..La force du groupe sur H2AC-DC.com tu partageras...

Avatar de l’utilisateur
Hutchinson
 
Messages: 521
Inscrit le: 11 Avr 2009, 13:18
Localisation: Sion (Suisse)

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar Hutchinson » 26 Mai 2024, 09:09

TI TAN a écrit:Costume marron / casquette verte, Un brian de mieux en mieux vocalement et 3 morceaux à la trappe ( Dog eat Dog, Hell ain't a bad place to be & Given a Dog a Bone ) :?:

Image

Day by day : 2024/05/25 - ITA, Reggio Emilia, RCF Arena


D'après setlist.fm ils étaient inscrits sur la setlist mais non joués... Problème de timing ?

Avatar de l’utilisateur
gabu
 
Messages: 20
Inscrit le: 13 Oct 2008, 17:49

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar gabu » 26 Mai 2024, 09:15

Effectivement trois morceaux en moins, mais apparemment un show de même durée qu'à Gelsenkirchen, 2h05. Et sans temps mort particulier.
Heureusement que ce n'est pas Riff raff qui a sauté, je l'aurais eu mauvaise

Avatar de l’utilisateur
samcdc
 
Messages: 3850
Inscrit le: 08 Fév 2004, 19:21
Localisation: Tirelipimpon sur le Chihuahua

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar samcdc » 26 Mai 2024, 12:32

Given The Dog A Bone c'est parfait qu elle dégage ... déjà il y a 24 ans elle aurait été impossible à chanter pour Brian. Bon débarras car ca n'apportait rien au show !
21 titres c'est déjà TRES bien
Ca f’rait plein de jaloux / Qui n’en ont pas du tout / Ca f’rait plein d’envieux / Qui n’en ont pas chez eux / Ca f’rait plein de méchants / Qu’en ont pas de si grand / ca f’rait plein de badauds / Qu’ont rien vu d’aussi beau

Avatar de l’utilisateur
Hutchinson
 
Messages: 521
Inscrit le: 11 Avr 2009, 13:18
Localisation: Sion (Suisse)

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar Hutchinson » 26 Mai 2024, 13:33

Haha le fail d'Angus post-solo sur le "But you ain't got the guts" de Dirty Deeds (raté le 21/05) transformé en version sur le vers suivant "Enough to drive you nuts" : https://youtu.be/KaebS9RGf7s?si=MaZaIxeCQTj_fAfu

Du peu que j'ai vu (pas mal de belles vidéos sur YT !), ils ont l'air un peu plus affutés qu'à Gelsenkirchen.

Et le public bouge un peu plus non ?

Avatar de l’utilisateur
LEDEFRE
 
Messages: 985
Inscrit le: 20 Juin 2009, 16:43
Localisation: Gignac (Hérault)

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar LEDEFRE » 26 Mai 2024, 13:48

Hutchinson a écrit:Et le public bouge un peu plus non ?


C'est parce qu'ils sont moins nombreux à filmer avec leurs téléphones :lol: :lol: :lol:

Avatar de l’utilisateur
Judge Dan
Staff H2ACDC
 
Messages: 10861
Inscrit le: 05 Fév 2004, 05:16
Localisation: Hibiscus Island

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar Judge Dan » 26 Mai 2024, 17:32

Bien vu Hutchinson :wink:
By chiling woods I stand
A grimly sound of naked winds.

Avatar de l’utilisateur
thomasfbc
 
Messages: 49
Inscrit le: 22 Avr 2010, 23:21

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar thomasfbc » 26 Mai 2024, 17:46

Avec trois morceaux en moins, ça laisse la place pour un Problem Child….

Avatar de l’utilisateur
bluebell
 
Messages: 1572
Inscrit le: 10 Avr 2006, 22:10
Localisation: Yvelines

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar bluebell » 26 Mai 2024, 18:01

Si vous le souhaitez, je vous partage un petit retour d’expérience sur ce 3eme évènement de la tournée Europe 2024 de nos musiciens expérimentés dont vous suivez les aventures dans ces pages.

Si je dois résumer la session, un mot me vient à l’esprit : lutin (1)

Disons le tout de suite, je n’ai pas touché la barrière, sorte de saint Graal Julien et Landslidien mais qui nécessite à la fois une arrivée aux aurores sur site, une bonne gestion du risque d’orage, d’insolation et de résistance à la soif et à la faim. Tous ces ingrédients n’ont pas été au rendez vous.

Ici, le voyage fut long depuis l’hexagone et même douloureux (pour les pieds en particulier). Passés les bouchons, les ralentissements divers et variés, les péages à l’avenant, les parkings complets, les ronds-points aux sorties rendues interdites par la maréchaussée, un parking final hasardeux au bord d’un champ et d’un chemin à l’accotement incertain et les 5 kilomètres à pieds (donc) pour rallier le lieu de l’expérience, me voici sur site à 18h30. Lutin !

Image
A ce rythme, pépère, tout est toujours possible mais ça dépend du public. Si c’est chaud bouillant, y a moyen de tracer son chemin, pas à pas et d’apercevoir la goutte de sueur sur le nez d’Angus.

Mais bon, à boire…Lutin, faut acheter des jetons. Encore un coup d’esbrouffe du grand capital et des organisateurs qui ont plein de bonnes idées pour égayer les soirées entre amis.

Bref, 10 mn de queues pour les jetons, 5 mn pour la bière et des paninis froids. Allons faire un tour au merch. Bonne idée. 15mn de plus. Dans la masse et la grande promiscuité. J’arrive au comptoir. Y a plus de T-shirts ACDC « Reggio Nell’Emilia, j’y étais », du moins à ma taille. Lutin. Je retourne bredouille. Pas fâché mais quand même.

Alors arrêt sur image sur le site : original, très ouvert et aéré, en pente douce, gigantesque, je trouve cet endroit vraiment chouette. En tout cas de la zone rouge où je me situe, c’est-à-dire l’équivalent d’une bonne PELOR à l’ancienne (déjà ) mais bigrement plus vaste, c’est beau.
Image
En zone orange, je dirais pas tout à fait la même chose mais en même temps je n’aperçois que le premier rang où les mecs sont entassés sur la barrière. A 100 mètres quand même.
Cela dit, 100 000 personnes ont rendez vous dans ce site, c’est assez incroyable en fait. Au niveau sécurité c’est assez coton à gérer je pense.
Par ailleurs, maintenant on a l’habitude, beaucoup de quinquas avec femmes et enfants sont là. Des vieux rockers et des plus jeunes qui ne savent pas encore très bien ce qu’ils vont voir et entendre. Finalement toutes les tranches d’âge de 7 à 77 ans et plus sont représentées. Très bonne ambiance sur la pelouse. Très cool. Tout le monde s’aime.

L’orage grondait en arrivant. Il pleuvait même un peu sur la route mais les nuages se dispersent et on se dirige vers une belle soirée champêtre de fin de printemps.

The Pretty Reckless démarrent avec 10mn de retard sur l’horaire prévu me semble t’il. Je suis loin mais pas trop non plus et le son qui sort des baffles géantes est somme toute très agréable. Je ne connais pas le groupe. Leur musique est péchue (un mot de vieux, ça), mélodique, rythmée et c’est vachement bien en fait. La leadeuse dont j’ai oublié le nom anime la soirée de manière très amène. Elle arpente la scène de long en large jusqu’aux confins extrêmes tout au bord des ailes. Le public lui mange dans la main. Bravo.
C’est fini.

10 mn pour les jetons (parce qu’il faut souvent renouveler en fait), 5 pour la bière. Lutin.
Le film démarre avec 15 minutes de retard sur l’horaire prévu me semble t’il aussi (cela pourrait expliquer peut être la réduction de la set list à venir, j’sais pas mais à ce moment là, j’y pense pas). On se rapproche un chouilla.

Image

Et le riff du morceau d’entrée en matière déchire ce qui reste d’orage. Quelle bonne idée de démarrer par If you want blood. Ça pète, ça claque et c’est pour moi un standard, pas sûr que 50% du public connaisse bien le titre mais tout le monde saute et c’est ça qui est bien.

Je ne ferai pas de revue détaillée de la set list. En revanche je vais vous dire un mot de ce public. Lutin de lutin. Qu’est ce que c’est que ce truc de mecs qui sautillent, heureux certes mais tranquilles pépères ? Charentaises au pieds. Alors j'étais pas devant devant mais enfin ( j'espère que la barrière a tremblé quand même). Le public a vieilli, s’est assagi. Paris, le Zénith 88 est une légende urbaine, Berlin 2010 une chimère et River Plates un film de science fiction. C’est fini tout ça. Dans ces conditions , c’est impossible d’avancer même très lentement. Le public a changé, je dois m’y faire. J’avais qu’à venir la veille et me coller les roubignoles sur la barrière pour sentir le vent des 80’s.
Pour être honnête, le premier sursaut collectif a lieu quand Shoot to thrill retentit. Dommage pour Demon Fire qui méritait mieux. Ce titre passe très très bien le live à mon humble avis.

Bien sûr Back in Black a eu son lot d’applaudissements et de chœurs du public, Thunderstruck a soulevé un « yeaaaah » gigantesque aux premiers sons mais ça a pris un niveau supérieur avec Shoot. Bon je dois dire que c’est retombé un peu entre temps. Shot in the dark, morceau que je considère comme excellent n’a provoqué qu’un faible émoi dans l’assistance et Whole Lotta Rosie a été d’un calme et d’un flegme quasi english high society dans l’assistance. Lutin. Nul.

Bref, de contorsions en contorsions, scusi, pardon, hop là, désolé, j’aperçois à 3 mètres un groupe de jeunes 30-35 ans qui forment un pit, qui sautent et qui exultent. Je les rejoins. On s’embrasse, on se congratule, on se bouscule, on s’aime mais on ne se connait pas. On est à 20-30-mètres de la première barrière. Je saute plus tard vers un autre groupe que j’ai repéré, on se congratule, on s’aime on se bouscule etc. Mais Dieu que c’est dur. Lutin.

Pendant ce temps, sur la scène, ça déchire grave en réalité. Au son excellent, rarement entendu de la sorte, s'ajoute un jeu fort, précis et rapide. S'il y en a ici qui dégottent des pains en visionnant du youtube à la con, franchement en direct on s’en bat les nouilles. Je suis surpris par l’énergie d’Angus encore et je trouve Brian au poil. Le site est idéal, pas d’écho, pas de sons qui s’entremêle avec je ne sais quoi. C’est fort, c’est clair, c’est génial. J’ai parfois quand même le sentiment que Brian a besoin de reprendre son souffle et laisse volontiers le public s’égosiller sans son soutien ( Stiff, gimme high etc.). Notons au passage la sobriété de la scène. J’aime les lights. Très 80’s ( mais on l’a déjà dit par ailleurs je crois). Les écrans géants montrent beaucoup Matt, Stevie en contre-plongée, peu de plans en revanche sur Chris Chaney.

Runaway Train me fait du bien. Stiff me comble. Sin City est magistralement furieuse. Riff raff est dantesque (merci Axl pour l’avoir proposée en 2016. Riche idée. Ouais, je cherche la bagarre, y en a pas eu hier soir). Highway to hell déboule déjà ? C’est là que je me dis mais où est passé Hell ain’t a bad place ? Given the dog eat dog, je men passais sans souci en live mais celle-ci, je m’inquiète.

Bon c’est pas tout ça, ainsi soit le rock, les confettis, la montée des marches, le long solo ( j’ai bien aimé) un peu de dynamite, les canons et au lit. Y a pas à dire mais for those about to rock c’est un chef d’œuvre. Lutin.

Image

Sur ce, j’ai 10 jetons à consommer, 20mn d’attente pour atteindre le comptoir, 5 bornes à faire à pieds, 2 heures de bouchons pour sortir de la ville et au lit à 3h30 du matin. Lutin.
C’était trop bien(2).


https://www.youtube.com/watch?v=eHdKc8wUi0s


(1) Parce que je suis poli et que j’ai envie de faire une référence à la chronique du king1954 sur Gelsenkirchen étape 1 si vous voulez bien suivre un peu.
(2) Je compte sur vous à Paris pour vous bouger les fesses et mettre le feu à la pelouse. Faut que ça pulse et qu’on montre aux italiens que c’est nous les champions d’Europe.
Toquey si gauses

dom57
 
Messages: 17
Inscrit le: 23 Nov 2014, 22:41

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar dom57 » 26 Mai 2024, 18:38

:hair:
Avec trois morceaux en moins, ça laisse la place pour un Problem Child….


Et pourquoi pas un "go down", "cold hearted man" ou "ballbreaker" :hair:

Avatar de l’utilisateur
evil walks
 
Messages: 280
Inscrit le: 14 Août 2009, 00:15

Re: Reggio Emilia, RCF Arena, 2024/05/25

Messagepar evil walks » 26 Mai 2024, 20:04

Merci bluebell pour ce retour. Ça fait toujours plaisir de voir que le groupe est encore au top après toutes ces années. "Lutin !" vivement la date parisienne ! hell yeah !

Suivant

Retour vers Power Up - World Tour

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : papa dave et 1 invité